De l’école de sophrologie Teranga à la sophrologie, école de vie, école de perceptions… vers son engagement pour la Terre ( Terre enga).

Lorsqu’il y a eu le choix de l’enseignement de la sophrologie en 2016 c’est avec une très grande conviction et un très grand bonheur, d’avoir eu envie de  proposer un cursus complet de 2 ans de cette matière comme dans mon expérience personnelle.

Vivant au Sénégal cela m’a paru logique de l’établir dans ce pays en nouvelle filière professionnelle et nouveaux débouchés dans les domaines santé, scolaire, libéral, entreprises.

Sans avoir complétement conscientisé que ce qui m’avait amené au chemin de cette voie, et de la transmettre avait d’abord commencé par un intérêt d’équilibre dans ma propre vie et mettre en éclairage un passé, des émotionnels… avant qu’émerge plusieurs années après l’évidence dans mon chemin de choisir ce métier, ou comme j’aime à l’exprimer, ce métier m’a choisi.

J’ai pu réaliser dans la transmission que toutes les techniques que je pratique maintenant, je les avais d’abord étudié pour mon bien être, la conscience, l’équilibre  et que le cheminement s’il y en avait un en découlerait naturellement.

Contente aussi d’avoir vécu l’expérience ouverture d’une école comme je le souhaitais et le pensais, cela m’a permis de réaliser préférer proposer maintenant  un accompagnement  dans l’équilibre à Soi et au Soi.

Et aussi le constat  que pour l’instant ces disciplines au Sénégal ne sont pas une priorité du moment présent.

Merci aussi au pays et au Ministère de la formation professionnelle pour leur soutient dans la mise en place de ma légalisation.

Conscience aussi, pour se sentir en pleine confiance de cette voie professionnelle et toutes voies professionnelles en thérapie, qu’il y avait nécessité d’avoir largement pratiqué et choisi d’aimer être dans le même engagement , le même dévouement à Soi- même qu’envers l’autre pour pouvoir être dans une totale neutralité d’attitudes et éviter les transferts.

Conscience aussi, qu’il me semble qu’actuellement dans les métiers thérapeutiques certains, certaines peuvent des fois inconsciemment être attirer aux besoins de performances, donc vouloir aller très vite, sans avoir vraiment assimilé les raisons internes  de  formations et cumulent beaucoup de techniques sans avoir établie le fil conducteur entres elles et dans leur vie personnelle.

D’où l’évolution vers le  nouveau site Sophrologie Energie Lumière, pour à la fois sensibiliser à l’éveil de conscience de la respiration comme  le souffle de l’énergie amenant clarté et lumière sur tout sujet, développer le goût de Soi, et se permettre de se laisser transporter par la voie intérieure vers le chemin choix engagement terrestre.

VOIR LE NOUVEAU SITE