Adaptabilité

Adaptabilité

adaptation sophrologie senegalNous avons commencé en ce mois de juillet 2018 le deuxième semestre de l’année en cours , des expériences autant personnelles que professionnelles et des écoutes de chemin de vie, il y a de constater un premier semestre 2018 rempli de grands bouleversements dans le sens de prise de décisions fugaces, rapides et d’actions immédiates absolument pas prévisibles dans les idée faites de cela quelques semaines ou quelques mois avant.

Des changements d’endroit ou de modes de vie, de professions, décidés avec beaucoup d’affirmations et de spontanéité d’actions :

Aménagements nouvelles maisons, régions, pays…. Changements de cap professionnel….

De ces différents bilans qui sont vécus consciemment pour les personnes concernées comme de grand tournant vers eux cela m’a amené de repenser aux nombres de l’année 2018 et de leurs influences dans ces manifestations.

Rappelons nous en début d’année, j’ai écrit une sorte de synthèse du cumul 2+0+1+8 = 11, 11 étant considéré comme un Maître nombre nous le maintenons en énergie pour l’année, le 11 est relié en numérologie et dans le tarot de Marseille à la force, force intérieure à laquelle nous nous adaptons pour la rendre profitable dans la vie extérieure.

11 = aussi à 2 , la papesse, le livre intérieur de tous nos trésors cachés qui ont le désir de monter à la conscience aidés par les propriétés du 11 et aussi pour cette année du nombre de l’année 18, l’amie la lune , une lune que je considère particulièrement active jusqu’à présent , une lune qui vient subtilement éclairer, mettre en lumière les désirs profonds de notre matrice intérieure et va recevoir l’appui de la force intérieure du 11 pour mettre en actions et concrétiser dans la matière les désirs les plus profonds.

Peut-être que ces quelques lignes vont vous aider à mettre une forme conscience sur le premier semestre de l’année 2018.

Toujours dans le même cheminement de conscience, il y a souvent d’entendre quant il y a des changements, qu’ils paraissent être décidés ou subis «  il faudra s’adapter ».

Cette phrase a progressivement résonné différemment dans le parcours du changement, pour choisir d’écrire sur le thème de l’adaptabilité intérieure, comment être à son écoute et comment y donner une considération totale.

Probablement depuis l’enfance, la plupart des êtres ont pu vivre le sentiment de devoir s’adapter à l’environnement dans lequel il vivait, parental, scolaire, fille, garçon, culture, traditions… tout cela a pu avoir pour conséquences souvent inconscientes dans un premier aspect , ce qui va être appelé la « personnalité » une sorte de clonage qui pourra aussi être vécu et afficher comme une fierté, car c’est par cela que ces mêmes personnes auront le sentiment d’exister face ou en face l’ autre.

Dès qu’il va il y avoir de commencer à se poser des questions sur soi, sa vie, ce qui plait ou plait pas , soit à travers une thérapie… de l’éveil de la conscience, du développement de la personne… ces mêmes êtres vont très vite s’éclairer eux-mêmes que lorsqu’ils parlent d’eux, ils parlent en fait de leur personnalité, ils invoquent « leur caractère » issu indirectement de ce clonage, de ce modelage.

Cela peut être également vécu sans que cela paraisse dérangé, juste exprimer en disant «  la vie c’est ça » ou « je suis comme çà », « c’est mon caractère » tout en pouvant sentir intérieurement sans ce l’expliquer vraiment une gêne et souvent devoir se justifier après de tel ou tel comportement.

En continuant à s’adapter intérieurement aux impératifs extérieurs.

Pour revenir à son adaptabilité intérieure , il pourra il y avoir dans un premier temps d’éveil à cette conscience, le sentiment de ne plus se connaître ou se reconnaître, cela peut passer par un sentiment de perte totale de réflexes habitudes connus , cela peut être vécu au départ avec beaucoup de peurs, d’angoisses, colères, pertes de repères complets, puis progressivement cette être va commencer à redonner, retrouver la place en Soi à son identité profonde , à sa nature authentique , à son être et à Etre .

C’est tout ce cheminement qu’il m’a plu de baptiser :
« ADAPTABILITE INTERIEURE »

Peut-être j’aurai pu écrire ré-adaptabilité intérieure.

La sophrologie peut être d’un grand support dans ce chemin par les différentes étapes d’autonomie que cette discipline va offrir.

* Conscience du sens respiratoire, qui ré amène à la respiration fœtale indépendante du fœtus dans le ventre de la mère.

* Pratiques de sophrologie dynamique d’évacuation pour libérer les états émotionnels qui vont réapparaître pendant ce cheminement retour à Soi.

* Centrage

* Visualisation créatrice, permettant de re-visualiser sa vie et devenir créateur animé par l’intérieur de l’être, cela permet de rendre évident que l’extérieur de la vie est le miroir de ce qui est vécu ou pensé à l’intérieur.

* Relaxation pour laisser infuser la transformation et redonner aux cellules la direction choisi maintenant.

Ces voyages intérieurs ont pour objectif de revenir vers son identité profonde ou toutes actions ou non actions seront animés par l’énergie cœur .Réapprendre à être.

Pour atteindre et vivre l’adaptabilité intérieure il y a besoin de retrouver dans le cœur, son authenticité profonde, libre et vierge de tout conditionnement extérieur et se permettre de la vivre.

Les pratiques, fontaine du cœur, graines de courage, le jardin des sirènes, retrouver son objectif ont le potentiel d’êtres révélatrices dans l’accompagnement de ce voyage intérieur vers l’extérieur.

Pour ce mois de vacances avec les énergies feu de l’été, je vous propose soyez vacant « va quand » à votre adaptabilité intérieure, profitez-en pour l’entendre, l’écouter, la laisser vivre… sourire….

A bientôt…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.